Archives pour la catégorie Actualité Musique

STARMANIA

La résurrection de Starmania 

STARMANIA 2022 c’est tout simplement l’évènement le plus attendu de cette année. Le défi est énorme : faire renaitre de ses cendres l’opéra-rock franco-québécois créé en 1979 qui a marqué des générations, qui a vu éclore des artistes et des voix exceptionnels, de Fabienne Thibeault à Daniel Balavoine, de France Gall à Diane Dufresne… Starmania ce sont des chansons mythiques qui ont traversées le siècle reprises par Céline Dion (La chanson des Ziggy), Maurane (Les uns contre les autres), Cindy Lauper (Le monde est stone version anglaise), Peter Kingsbery (en anglais) ou encore Grégory Lemarchal (S.O.S d’un terrien en détresse). Starmania c’est le premier opéra-rock entièrement écrit en français par le québécois Luc Plamondon et qui ne soit pas adapté d’une comédie musicale anglophone. Une oeuvre magistrale composée par l’incontournable Michel Berger. Starmania c’est cet incroyable univers qui mêle des histoires intimes à l’histoire d’une ville-état, Monopolis, avec ses puissants et ses rebelles, ses stars et ses strass… Starmania c’est une vision du futur, qui s’est avérée tellement juste. Bref reprendre Starmania c’est reprendre un monument, un mythe, une légende…

Continuer la lecture de STARMANIA

DESSINE-MOI UN PIANO

Farré le farfelu 

Si La Fontaine avait vécu à notre époque, il aurait peut-être écrit une fable s’intitulant : « Le Farré et le piano » tant l’acteur-auteur Jean-Paul Farré affectionne particulièrement cet instrument qui l’accompagne tout le long de sa carrière et en particulier dans ses « spectacles en solitaire » : Trois Pianos et un cactus, Les Contes pour Pianos ou encore Les Douze Pianos d’Hercule qui reçut le Molière du Théâtre musical en 2010. Avec Dessine-moi un piano, on pourrait se dire qu’il s’agit de l’histoire d’un accordeur, d’un préparateur de piano qui prépare la bête avant l’entrée du maestro mais on pourrait aussi se dire que c’est l’histoire d’un acteur qui cherche comment composer son spectacle avec un début qui happe le spectateur, un milieu qui ne mérite pas qu’on s’y attarde et une fin soignée pour provoquer les applaudissements. On peut se dire tout ça et y chercher un sens mais la vraie magie d’un spectacle de Jean-Paul Farré c’est d’abord d’ouvrir très grand les portes d’un imaginaire qui lui est propre, sans limites, inattendu et qui va vous envelopper de sa douce folie ! Continuer la lecture de DESSINE-MOI UN PIANO

ABRAZ’ OUVERTS ( Festival Off d’ Avignon 2019)

A nos retrouvailles !

Abraz’ouverts raconte une situation banale : ce moment que sont des retrouvailles. Comment deux personnes qui ne se sont pas vues depuis longtemps se ré-apprivoisent-elles ? Que se dit-on ? Que partage-t-on ? Comment se remet-on en lien avec l’autre ?
Au travers de courtes pièces issues du théâtre musical de Georges Aperghis et de Jean-Pierre Drouet, le duo de Braz Bazar, Jérémie Abt et Bastian Pfefferli, ausculte avec beaucoup d’humour et de finesse, ces moments de solidarité, de complicité mais aussi de désaccord et de rivalité, qui peuvent surgir entre deux amis.

Continuer la lecture de ABRAZ’ OUVERTS ( Festival Off d’ Avignon 2019)

Emilie Marsh

Le vent en poupe.

Emilie Marsh que l’on a vue ces derniers temps accompagner Dani à la guitare lors de sa dernière tournée (l’album présente d’ailleurs un duo très réussi signe de l’amitié qui lie les deux artistes) a sorti au mois de mars un nouvel album tout simplement intitulé « Emilie Marsh ». Dix morceaux aux sonorités électro-rock qui constituent un ensemble très cohérent entre ombre et lumière où les textes introspectifs vont progressivement vers un ailleurs plus universel.
Continuer la lecture de Emilie Marsh

LOUISE ROAM – Stargaze

Au mois de mai prochain sortira Stargaze, le troisième EP de Louise Roam, musicienne issue d’une formation classique en violon, qui s’est tournée vers la musique électronique et qui a déjà deux Ep à son actif: Raptus et Avaton, très remarqués à leur sortie. Nous l’avons rencontrée.

Continuer la lecture de LOUISE ROAM – Stargaze

STARGAZE

« Bright Star! »

En des temps très anciens, les hommes regardaient les ciels de nuits pour y voir les présages des saisons à venir. Le ciel annonçait la fin d’un cycle et le début d’un nouveau ou plutôt du renouveau : le printemps. Immobiles face aux constellations ou «sidae», on disait ces hommes sidérés. Pétrifiés face à la beauté. Cloués sur place. Comme face à l’amour. Le choc passé, venait le temps de le dé-sidération, du desiderum, c’est-à-dire : du mouvement, du désir. Le voyage pouvait commencer.
Pour son nouveau disque –Stargaze– Louise Roam nous emmène en voyage. Dans les étoiles. S’inspirant et prenant pour base dans ses compositions les bruits de l’univers, l’artiste inscrit ce 3ème EP (après Raptus et Avaton), dans la logique d’une écriture de la sidération, de l’extase et du mouvement. Les cinq nouveaux titres de cet opus tracent un chemin semblable à une ligne de vie où l’intime se déploie pour accéder à l’universalité et inversement.

Continuer la lecture de STARGAZE

IRIS EXTATIS- Daphné

Supermerveilleuxdisk

Dans la mythologie grecque, Iris est la messagère des Dieux. Elle est communément appelée la « Déesse arc-en-ciel » pour laisser dans son sillage, lorsqu’elle descend sur terre, une trace de mille couleurs. Iris Extatis est bien à l’image de cette figure : une explosion de couleurs, un feu d’artifices. C’est un métissage de sons, de rythmes ; une ôde au voyage, à l’émerveillement et à l’amour. L’amour sous mille facettes, à la fois grave et tendre, joyeux et léger.

Continuer la lecture de IRIS EXTATIS- Daphné

D’ELLE A LUI

D’elle à lui, est un dialogue entre une comédienne-chanteuse et un pianiste. Un dialogue drôle où humour et tendresse se répondent en chansons. Passionnée par « les chansons qui racontent des histoires », Emeline Bayart met au point un récital en 2003 à sa sortie du Conservatoire. Elle peaufine ce spectacle jusqu’à aujourd’hui en le jouant entre deux projets théâtraux.
Continuer la lecture de D’ELLE A LUI

ELEGIE de KATEL

De l’ombre à la lumière.

Il est de certains albums comme il en est d’une lumière irradiant soudainement une nuit d’encre. Elégie de Katel, sorti en avril 2016, est de ceux-là. Comme écrit d’un seul tenant, le disque invite à un voyage où les textes, s’ils ont gagné en épure par rapport aux deux premiers opus, n’en conservent pas moins une part de mystère et d’étrangeté que la musique – densifiée par les voix d’un choeur de femmes semblable à ceux des tragédies antiques- magnifie.
Le thème de la perte est le fil d’Ariane qui relie tous les morceaux entre eux. Le manque, l’absence, le temps qui passe, la mémoire n’en sont que les déclinaisons qui, d’un titre à l’autre, s’affinent, s’enrichissent, dissonent et finalement, se répondent formant ainsi une sorte de va–et-viens, de mouvement circulaire, semblable à une spirale dont le cœur, au bout de l’entonnoir, révèlerait le véritable propos du disque : l’amour. Parce que, même si Katel tourne autour, ne le nomme jamais, c’est bien de cela dont il s’agit. Le mot ultime de l’album – le seul a être dit une seule fois- a les couleurs d’une déclaration : un « je t’aime » qui se perd dans le silence, le silence d’une fin d’écoute, l’infini.
C’est alors qu’on se rend compte que la spirale est inversée. Elle ne plonge pas dans la terre, non. Elle monte au ciel. Elle s’accroche à cet ultime « je t’aime » qui, à rebours, donne la clé de l’énigme et qui, tel un soleil, illumine l’ensemble des mots, cette traversée que l’on vient d’accomplir, pareillement au cavalier chevauchant sur le lac de Constance et qui réalise, une fois arrivé sur l’autre rive, le chemin qu’il a fait au risque de sa vie. Un morceau placé au centre de l’album. La clé de voute de l’édifice.
C’est dans le silence, dans ce qu’il a laissé de traces en nous, dans ce qu’il a infusé, que l’album prend alors toute son ampleur et sa profondeur. On reviendra forcément dessus, on le réécoutera. Assurément. Parce qu’il parle à notre intime, notre part secrète ; ce qui ne peut être partagé et qui pourtant nous est commun. Un disque essentiel. Splendide.

Rencontre avec Katel, auteure, compositrice et interprète d’Elégie.

Continuer la lecture de ELEGIE de KATEL