Tous les articles par Moussa Kobzili

5ÈME FESTIVAL DE L’ASTRE

Voilà déjà 5 ans que le Festival de L’Astre brille dans le paysage du théâtre contemporain et même s’il est encore loin de l’âge ultra canonique des étoiles que son nom évoque, il a su s’imposer comme un événement incontournable de la scène parisienne grâce entre autres à son initiateur, William Astre et à sa compagnie qui défendent sans faille les auteurs vivants, confirmés ou à découvrir.
Continuer la lecture de 5ÈME FESTIVAL DE L’ASTRE

JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE / QUAND LES CHIENS DE NAVARRE VIENNENT JUSQUE DANS VOS BRAS !

« Jusque dans vos bras », c’est la dernière création des Chiens de Navarre. Cela fait 13 ans que cette troupe irrévérencieuse sévit sur scène et a su se faire une place à part dans le paysage théâtral français. Chacune de leur création est un événement tant leur théâtre semble ne pas avoir de barrières et invoque de grandes fresques fantasmagoriques dans lesquelles tout devient possible et où le rire, salutaire, sert à croquer nos travers, nos lâchetés mais aussi nos petits bonheurs… « Jusque dans vos bras » ne déroge pas à la règle, à cet esprit farceur voire potache mais ici Les Chiens de Navarre s’attaquent plus politiquement, plus frontalement à une notion que les quelques mots de la Marseillaise évoquent :  l’identité nationale. Dans une succession de tableaux hallucinants et hallucinatoires, ils tordent le cou aux clichés les plus tenaces de la grandeur française, détournent avec délice les symboles de la République et dépeignent avec leur férocité drolatique et leur rage canine le racisme primaire, le sort des migrants et la fausse compassion… Le résultat est saisissant, inattendu, dévastateur. Tout en restant ces éternels adolescents un peu idiots, Les Chiens de Navarre mûrissent dans ce spectacle et par un rire de résistance, ils parviennent avec panache à dénoncer la fuite du politique face au désarroi de l’individu. Pour en savoir plus, Le Coryphée a rencontré le maître d’orchestre de ces chiens enragés, Jean-Christophe Meurisse, celui qui fut d’abord comédien avant de créer et de mettre en scène cette troupe pas comme les autres. Il nous parle du sujet de cette dernière tornade artistique et nous dévoile quelques secrets de fabrication…

Continuer la lecture de JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE / QUAND LES CHIENS DE NAVARRE VIENNENT JUSQUE DANS VOS BRAS !

LAURENCE CÔTE DANS « UN MOIS À LA CAMPAGNE »

Si vous ne connaissez pas encore Laurence Côte alors révisez vos classiques ! Après une formation de théâtre, c’est au cinéma qu’elle débute véritablement sa carrière en tournant tout simplement avec les plus grands : Rivette, Godard, Doillon, Desplechin ou encore Téchiné. C’est avec ce dernier dans le film « Les Voleurs » et aux côtés de Catherine Deneuve et de Daniel Auteuil qu’elle décroche le César du meilleur espoir féminin.  On la retrouvera entre autres par la suite dans le film et la série « Nos enfants chéris » réalisés par Benoît Cohen avant qu’elle ne se mette elle-même à la réalisation. Mais c’est aujourd’hui la femme de théâtre que Le Coryphée a choisi de rencontrer ; celle qui a été mise en scène par Chéreau, Éric-Emmanuel Schmitt, de nouveau Rivette et qui a monté Tchekhov ou encore Israël Horovitz. La voilà actuellement au Théâtre Déjazet dans « Un mois à la campagne » de Tourgueniev aux côtés entre autres de la délicieuse Anouk Grinberg. Dans une mise scène surprenante, rythmée et moderne d’Alain Françon et avec des partenaires en pleine forme ; elle y incarne avec beaucoup de justesse et une présence hypnotique Lizaveta Bogdanovna, amie de la famille, gouvernante et confidente à la fois, témoin privilégiée des amours contrariés avant que l’amour ne vienne la cueillir elle aussi. Elle nous parle de cette aventure théâtrale.  Continuer la lecture de LAURENCE CÔTE DANS « UN MOIS À LA CAMPAGNE »

FESTIVAL ÉTRANGE CARGO / DU 20 MARS AU 14 AVRIL 2018

La Ménagerie de Verre accueille pour sa 21ème édition un festival étrange et unique en son genre dans tout le paysage artistique de la capitale, Étrange Cargo ; festival multi-facettes,  transdisciplinaire où plusieurs formes d’art se donnent rendez-vous pour des performances hors du commun. Le festival prend à cœur de mettre en lumière les écritures contemporaines, dans leur sens le plus vaste, confrontées à la notion du corps, objet et sujet, vecteur de parole. La plupart des performances ont le mérite d’être des créations issues de laboratoires d’expérimentation et ont permis à certains artistes d’univers différents de se rencontrer, de modeler une œuvre originale et hors des circuits habituels. Continuer la lecture de FESTIVAL ÉTRANGE CARGO / DU 20 MARS AU 14 AVRIL 2018

50 ANS… MA NOUVELLE ADOLESCENCE !

Cherchez la femme…

Avoir 50 ans et apprendre que votre mari vous quitte pour une jeune femme qui a l’âge de votre fils, voilà de quoi vous anéantir pour le restant de vos jours ! C’est bien la nouvelle qu’apprend Fanny le personnage que campe, seule sur scène, la comédienne Martine Fontaine qu’on a pu voir au cinéma dirigée par Bernard Jeanjean, Clément Michel ou encore Maïwenn. Mais le restant de ces jours c’est beaucoup ! Alors Fanny va passer par toutes les étapes des plus douloureuses aux plus enivrantes pour tenter de se reconstruire, se chercher et peut-être se retrouver… Continuer la lecture de 50 ANS… MA NOUVELLE ADOLESCENCE !

LES NOCES DE BETÌA

La renaissance de Ruzante…

Comment ça ? Vous ne connaissez pas Angelo Beolco dit Ruzante, écrivain, dramaturge et acteur italien du XVIe siècle et bien voilà une occasion parfaite de le découvrir. La compagnie RL et son metteur en scène René Loyon s’attaquent à cet auteur souvent méconnu et peu monté du répertoire classique italien. D’ailleurs la compagnie, avec Les noces de Betìa, signe une première création en France. Pour se faire une petite idée, voilà ce que Dario Fo disait de lui : « Un extraordinaire homme de théâtre de ma terre, peu connu… même en Italie. Mais qui est sans aucun doute le plus grand auteur de théâtre que l’Europe ait connu pendant la Renaissance avant l’arrivée de Shakespeare ». 
Continuer la lecture de LES NOCES DE BETÌA

À QUAND LA MER ?

Le syndrome Nana Mouskouri

Il est parfois d’agréables découvertes au théâtre surtout lorsqu’elle est double ; celle de découvrir à la fois un texte, une écriture et une jeune troupe, La Compagnie Pour Le Dire créée en février 2016 par l’auteur et le metteur en scène de la pièce, Manuel Durand. À quand la mer ? est un texte qui nous immerge dans une famille presque typique de la fin des années 70 et qui mêle avec finesse la poésie et le quotidien, la réalité et la fiction, le passé et le présent. Continuer la lecture de À QUAND LA MER ?

4ème FESTIVAL DE L’ASTRE

Créé en 2014 par William Astre et sa compagnie, le Festival de l’Astre a su s’imposer comme un événement incontournable de la scène contemporaine. Pendant trois jours,  à la Halle Pajol (non loin du Centquatre), qui dispose d’une magnifique salle de théâtre, des auteurs bien vivants viennent s’emparer d’un sujet sensible et d’actualité. Continuer la lecture de 4ème FESTIVAL DE L’ASTRE

LE MESSIE DU PEUPLE CHAUVE

Chauve must go on !

Après avoir remporté le Prix Jeunes Metteurs en Scène du Théâtre 13,  il y a 3 ans, avec Ni Dieu ni Diable, Julie Duquenoÿ continue son aventure théâtrale avec une nouvelle création déjà donnée l’été dernier à Avignon, Le messie du peuple chauve. Là encore, elle collabore avec Augustin Billetdoux, auteur du texte éponyme édité chez Gallimard. Continuer la lecture de LE MESSIE DU PEUPLE CHAUVE

VERTIGES

À la croisée des mondes…

Voilà Vertiges, la nouvelle création de Nasser Djemaï, qui après le sublime Invisibles où il peignait la destinée des « chibanis », ces vieux maghrébins venus en France il y a des décennies, continue cette quête du déracinement en nous plongeant au cœur d’une famille quelque part dans une banlieue française. Dans cette famille « made in HLM », il y a le père, pivot central de l’histoire à cause de sa maladie que la mère et ses deux enfants tentent de gérer tant bien que mal… Continuer la lecture de VERTIGES